Ma contribution à la conférence nationale du PCF …

La seyne sur mer, le 2 avril 2021..

Une candidature Communiste pour sortir de l’ornière d’une gauche idéologiquement rabougrie.

Il faut désacraliser le mot rassemblement des forces de gauches quand on discute
et argumente sur les élections présidentielles qui sont des actes fondateurs de la 5 e
république que nous n’approuvons pas. Les élections présidentielles sont les choix
d’idées fondatrices et pas une mise en commun d’idées réductrices.
Mais la 5 e république nous est imposée.

1. Depuis plus de 15 ans le PCF est absent des radars présidentiels pour quelle
portée ? 3 fois avec MITTERAND et deux fois avec MELENCHON.
Sommes-nous visibles pour autant en tant qu’élément parti de propositions
novatrices. Bien sûr que NON ?

2. Des camarades appellent à l’union derrière une candidature autre que PCF
c’est leur droit .Nous l’avons fait et l’expérience a été tranché de manière négative
sans compter nos propositions édulcorées par ces candidats communs.

3. le PCF est-il légitimé à exister pour ses idées révolutionnaires ou bien à être
un pied d’appui pour un autre candidat de gauche ? Poser la question c’est y
répondre !

4. Un rassemblement sur une élection présidentielle est-elle utile quand la gauche
est minée par les EGO sociaux-démocrates ?

5. Ne faut-il pas un rassemblement d’une autre visée pour garantir que les
engagements soient tenus .Et qui peux mieux le garantir que le PCF dans la
pérennité d’une présidentielle et pour la suite ensuite ..

6. La gauche est dans le creux de la vague non pas à cause du PCF Mais parce que
le PCF a délégué à d’autres forces politiques de gauche le soin de mener le combat
et que ce combat a été trahi..

7. Les autres candidats de Gauche tel MELENCHON, JADOT,
MONTEBOURG, HIDALAGO etc. vont-ils se désister pour notre candidat
communiste .Bien sûr que non Expérience vaut leçon
Hégémonie social-démocrate vaut trop souvent Trahison des valeurs de
gauche

7. Enfin la gauche a besoin comme en 1936, 1981 d’une grande campagne
communiste qui porte des propositions radicales et novatrices dont notre Nation
France a besoin d’entendre et NON de demi-mesures de gauche libérale.

Conclusion :
Nous avons tout à faire connaitre notre essence sociale et révolutionnaire , de
justice et de changement de système en nous mobilisant durant cette campagne
présidentielle., nous communistes ..
Sur tous les terrains de : campagne, campus, EPHAD, Culture, Sport, quartiers
populaires, etc.

La voix communiste doit être entendue de la campagne à la ville et dans les
entreprises, en famille dans les associations , etc.
Nous sommes depuis notre 38 e congre mieux vu et entendu, continuons à
labourer le terrain. Idéologiquement et de manière programmatique
L’effacement du PCF aux présidentielles doit devenir du domaine de l’histoire et
de l’expérience mal vécue.

Nous savons que la barre présidentielles est haute mais parce qu’elle est haute
nous nous devons ne pas y renoncer !
Seul un candidat communiste peut changer le théâtre de marionnettes des
présidentielles et s’il faut un autre exemple d’effacement négatif communiste
regardons l’exemple Italien. Pour mieux comprendre où nous pourrions en arriver
en terme de délégations de candidats.

« UN (ou e) candidat PCF Pour toutes ces raisons s’impose. »

Ouvrons grand les portes des jours heureux ..

Et soyons les petits enfants de la COMMUNE 1871 et les fils de 1936, 1945 et
1968