Lettre ouverte du PCF à Mme Le Maire de La Seyne-sur-mer

Pour avoir bien écouté votre vidéo Facebook, Mme Le Maire, nous trouvons scandaleux de ne pas appliquer le télétravail dans notre édifice municipal.

En favorisant le présentiel, vous favorisez, Mme Le Maire, une circulation du virus accrue sur notre territoire.

Même si nous devons maintenir un service public de qualité, bon nombre de possibilités s’offre à vous. Les partenaires sociaux sont, a notre avis, force de proposition, et il faut en ce sens les solliciter.

On a tous de sérieuses personnes à risque dans nos entourages respectifs et malheureusement, malgré toutes les précautions, on peut les mettre en danger.

Ce que vous faites aujourd’hui c’est tout simplement une mise en danger du personnel municipal et par conséquence des seynoises et seynois en général.

Mme Le Maire, une ville ne peut pas défier le cadre réglementaire national !

Lors d’une situation autant exceptionnelle de crise sanitaire, la priorité va à la mise en sécurité de ses agents.

Or, Mme Le Maire vous exposez consciemment ses agents et le public au risque sévère d’une contamination !

Ce sont les politiques d’austérité qui ont rendu défaillant notre système de santé et sur ce point, votre sensibilité n’a jamais été de ces combats-là. Rebellez-vous pour ce qui en vaut la peine !

Enfin vous convoquez un CHSCT extraordinaire une semaine après que l’état ait imposé le confinement et le télétravail obligatoire ! Quel sens des priorités !

Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans le terme « obligatoire » ?

Le télétravail n’est pas une récréation, ni même le confinement d’ailleurs. Le vrai combat était à mener des années durant en amont contre la faillite programmée de notre système de santé.

 

Anthony Civettini, élu communiste et la section PCF La Seyne-St Mandrier