Communiqué de presse: Section PCF de La Seyne – Saint-Mandrier :

Le premier tour des élections municipales s’est déroulé dans un contexte inédit après plusieurs mois de lutte puissante contre la réforme des retraites sur fond de 49.3, pour la défense des services publics, pour la sauvegarde des hôpitaux publics et de notre système de santé maltraité, dont est symptomatique la grave crise sanitaire qui impacte la France. Un simple virus suffit à mettre en exergue les failles de nos systèmes capitalistes.

Dès l’été 2019, les militants seynois du Parti communiste ont déployé toute leur énergie pour rassembler les forces de gauche, écologistes, syndicalistes, citoyennes autour des questions de gratuités en particulier des transports, de l’aide aux plus fragiles, du maintien des services publics, de la création d’un centre de santé, du droit au logement, des emplois, de la culture et du sport, de l’enjeu démocratique, etc.

Ils se sont engagés sur la liste « Énergie Positive » afin de porter un programme ambitieux construit sur la base des fortes aspirations sociales actuelles.

Cette liste composée de 9 élus communistes sort en tête au premier tour mais sa qualification est conditionnée par le retrait de la liste de Luc Patentreger qui persévère à se maintenir au risque de provoquer la défaite évidente de la gauche à La Seyne-sur-Mer.

Cet entêtement irresponsable manque clairement de cohérence et de clairvoyance politique : si l’on prétend être de gauche, l’union des projets porteurs de ces valeurs au second tour est inévitable.

L’attitude clivante de Luc Patentreger programme l’échec de la gauche seynoise : c’est inqualifiable de vouloir reproduire le désastreux scénario de 2001 !

Il est inacceptable d’entraver la progression de la liste « Énergie Positive » porteuse de progrès social et écologique, soutenue d’ailleurs par EELV, et qui s’affiche comme un rempart crédible aux politiques libérales nationales.

Dans ce contexte de pandémie, la liste « La Seyne verte et ouverte » s’acharne à poursuivre une campagne en solitaire alors que les préoccupations sanitaires et sociales devraient l’emporter !

Les communistes seynois vont amplifier leur interpellation auprès des forces écologistes locales et nationales pour parvenir à décrocher la victoire au second tour.