Beaussier et Langevin : professeurs, lycéens, parents en lutte ,Aux côtés des syndicats de l’Education nationale

Le Lundi 11 mars 20

Macron et son ministre BLANQUER accélèrent la casse de l’enseignement et des acquis de la République, ils s’attaquent au primaire, au collège, au lycée, à l’Université.

Deux maitres mots à l’œuvre : REDUCTION et SELECTION :        

  1. Disparition de nombre de directeurs d’écoles maternelles par regroupement avec les collèges.
  2. Accélération de PARCOURS SUP, véritable sélection d’entrée en Université pour les bacheliers.
  3. Diminution des dotations d’horaires pour réduire les cours et le nb de fonctionnaires (2500 postes en 2019 2020), et en plus augmentation du nombre d’élèves par cours, suppression de classe et d’heures d’enseignement.
  4. Réforme du baccalauréat en complexifiant son accès.
  5. Appauvrissement du soutien scolaire.
  6. Encadrement et autonomie des budgets universitaires

L’éducation nationale doit rester  une priorité nationale  pour assurer un avenir à tous nos jeunes.

Pour MACRON /BLANQUER  c’est trop d’argent pour le service public, pas assez pour les banquiers et spéculateurs. Pour leur en donner plus, ils réduisent tous les budgets.

La section PCF de La Seyne sur mer et ses élus municipaux sont aux côtés des syndicats, des élèves, des parents et de leurs associations pour une mobilisation de tous(tes) et préparons une riposte commune contre cette politique de casse éducative.

« L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde »

                               Nelson Mandela

 

Section PCF  de La Seyne sur mer /ST Mandrier et ses élus.

 

 

 

 

Laisser un commentaire