38 e congres national PCF : COMMUNIQUE DU BUREAU DEPARTEMENTAL PCF VAR !

Les communistes en préparation de leur 38 ème congrès national étaient appelés à décider du texte de base commune de discussion les 4,5 et 6 octobre.

Avec le texte  proposé par la direction nationale, 3 autres textes appelés alternatifs étaient en présence.

Le contexte dans lequel s’est déroulée cette consultation est marqué par la violence des conséquences sociales, économiques et humaines de la politique de Macron et la rapidité avec laquelle son gouvernement entend  asséner les coups portés au système social Français et particulièrement à la sécurité sociale et au système de retraite par répartition à prestation défini.

Le Médef en est particulièrement satisfait et poursuit les pressions et la bataille idéologique pour satisfaire ses exigences de rentabilité.

Les conséquences en sont terribles en matière d’emploi, de pouvoir d’achat, de prestations sociales, de démocratie. Les inégalités grandissent, l’insécurité sociale est devenue le quotidien d’une grande majorité de la population  quand les dividendes versés aux actionnaires battent tous les records.

C’est dans cette situation où le système est lui-même en crise profonde, générant des crises sociales, humaines, culturelles, politiques, que les communistes étaient appelés à se prononcer  sur le texte qui à leur yeux serait le mieux à même de porter tout à la fois une orientation, une stratégie, une combativité, une ambition de rassemblement au service d’ une véritable transformation révolutionnaire de la société.

A un moment ou une majorité de français ne se retrouve plus dans les choix politiques de ces trente dernières années, ou l’abstention, le repli sur soi, la stigmatisation est malheureusement un fait durable si aucune perspective nouvelle ne venait à se frayer un chemin, la fédération du var du PCF se félicite de la participation des communistes varois à cette consultation.

En effet, 82 % des communistes varois à jour de leur cotisation ont participé à la consultation.

Ils représentent plus de 60 % de l’ensemble des communistes « encartés ».

Ce différentiel est significatif du contexte et des difficultés dans lesquelles  le PCF est plongé depuis de nombreuses années.

Le résultat recèle de nombreuses potentialités en matière de renforcement du parti, de confiance, de dynamisme et d’unité des communistes.

En toute lucidité et responsabilité, les communistes varois ont porté en tête des textes en présence : « Pour un manifeste du parti communiste du XXI ème siècle » avec près de 82 % des voix exprimées, le texte de la direction nationale recueillant 12 %.

Ils ont trouvé dans cette base de discussion le socle d’un renouveau pour un parti communiste utile au peuple pour un changement profond de la société s’appuyant sur ces propositions novatrices pour irriguer le débat public et engager les rassemblements nécessaires à la construction de rapports des forces favorables au monde du travail.

Nationalement avec plus de 42% des exprimés, les communistes ont fait le même choix traduisant une forte volonté de renouveau dans les orientations, la stratégie et les directions pour un parti communiste français plus offensif, plus combattif, plus présent dans les luttes et rompant avec une stratégie d’effacement ayant menée au fil des ans à la situation actuelle.

Une nouvelle page historique du PCF est en train de s’écrire !  il s’agit maintenant de poursuivre les débats et les initiatives pour renforcer l’unité des communistes respectant  la diversité, dans la construction collective, de leur congrès pour l’établissement de  la politique du parti à mettre en œuvre pour les trois prochaines années, en regard des  orientations portées par le texte arrivé en tête.

Dans cette démarche, la campagne des élections européennes de 2019 qui est lancée doit prendre une autre dimension avec Ian BROSSAT comme tête de liste d’une liste de large rassemblement faisant des contenus transformateurs le ciment de celui-ci.

Cette consultation nationale a été un fort moment de la démocratie interne. Il reste maintenant aux communistes quelques aient été leur choix et aux populations d’écrire le reste de l’histoire dans les luttes et les rapports des forces contre la férocité des  forces de l’argent.

Le dépassement du capitalisme est à l’ordre du jour pour tous les peuples en Europe et dans le monde, cela nécessite des contenus, une stratégie claire et des rassemblements.

Les communistes français peuvent apporter beaucoup en confirmant au 38 ème congrès les choix politiques faits à l’occasion de cette consultation.

Ils seront présents, nombreux et déterminés dans les manifestations partout en France et à TOULON et DRAGUIGNAN à 10 h 30  mardi 9 octobre.

La Valette du Var le 7 octobre 2018.

Laisser un commentaire